Communauté de communes Grand Lieu

LVL : Collecter, trier, valoriser

Spécialiste de la collecte des cartouches d'impression usagées, LVL comptabilise plus de 20000 points de collecte et trie plus de 600 références dans ses ateliers. Une activité exigeante qui demande des ouvriers qualifiés et des outils performants le tout rythmé par une organisation millimétrée !

LVL-2« Lorsque j'ai repris la société l'organisation devait être repensée », confie Philippe GUENIN, PDG de LVL. En effet, victime de son succès, la société a été dépassée et les stocks s'accumulaient : « Huit ans après la création de la société, l'évolution trop rapide s'est heurtée à une technique encore très artisanale. Des cartons de cartouches vides s'amoncelaient jusque sur le trottoir!», se souvient Philipe GUENIN. Ainsi, pour gagner en efficacité, la société s'est industrialisée : logiciels performants, rationalisation du travail, équipe renforcée… « Le travail a été optimisé au maximum », précise le PDG. Une mécanique bien huilée qui permet de trier « plus de 10 000 cartouches chaque jour ».

Une fois triées les cartouches sont principalement vendues aux industriels. « L'objectif est d'en revendre au maximum pour limiter les destructions et ainsi préserver l'environnement », explique Philippe GUENIN. L'année dernière sur 3 000 000 cartouches triées, près de la moitié a été réutilisée. « Le reste est détruit intelligemment dans le respect de l'environnement », ajoute le PDG.

Aujourd'hui, la société souhaite poursuivre son développement en se concentrant sur le marché international. Cependant, « pour continuer de progresser nous devons déménager dans des locaux adaptés à notre activité présente et future. » Actuellement en location dans un atelier relais de la CCGL, LVL projette de construire ses propres locaux. Un projet qui pourrait se concrétiser sur le parc d'activités de Tournebride : « si les procédures suivent leur cours, nous espérons déménager d'ici deux ans ».

CONTACT

L.V.L. [3]

Liste des liens de la page